immobilier

Préparez votre demande de prêt immobilier

Avant même de se lancer dans la recherche d’un bien immobilier, il est important que vous sachiez dans quelle mesure vous pourrez rembourser le ou les prêts effectués pour ledit bien.

Pour cela, le premier point s’impose : L’état des lieux du budget

Il faut en effet être parfaitement au courant de la part que vous allez pouvoir consacrer au crédit et pour cela, faire le tour de vos dépenses et ressources mensuelles.

Plusieurs paramètres peuvent vous aider à faire le point et dresser la liste de votre budget :

1.- Dressez la liste de vos charges fixes mensuelles :

loyer

électricité, gaz, eau, téléphone,

prélèvement automatique d’impôts,

assurances (voiture, scolaire, etc.)

mutuelles (médicales),

épargnes,

etc…

2. – Chiffrez le montant du ou des crédits que vous avez déjà contractés et que vous remboursez chaque mois (crédit auto, moto, conso…).

3. – Évaluez votre budget auto (hors assurance déjà comptabilisée) ou transport en commun.

4.- Chiffrez votre budget alimentation.

5. -Estimez les dépenses liées à l’entretien de votre habitation, et faites un parallèle avec ce que pourrait vous coûter l’entretien intérieur et extérieur de votre future acquisition : de nouvelles charges sont à prévoir !

6. – Chiffrez les besoins mensuels des enfants (vêtements, cantine, matériel scolaire ou extrascolaire, gardes d’enfants, …)

7.- Chiffrez la part de budget consacrée chaque mois aux sorties (loisirs, sport, culture, cinéma, restaurant, théâtre, …)

8.- Chiffrez mensuellement le budget vacances (toutes vacances comprises) ou voyages.

Une fois ce premier bilan établi, vous allez comparer toutes vos dépenses avec vos ressources mensuelles, qu’il s’agit de salaires, traitements, allocations diverses, rentes, indemnités,pensions, etc…

Si vous comparez les sorties financières avec les entrées, vous obtenez une différence qui vous donne une idée déjà très précise du montant que vous pouvez accorder à un crédit immobilier, sachant que vous devez ôter le montant de votre loyer actuel si celui-ci sera remplacé par votre futur achat immobilier.

La grande majorité des organismes bancaires et de crédit sont d’accord sur le fait que la part financière consacrée à votre crédit immobilier ne doit pas excéder 30 % de vos ressources. C’est d’ailleurs le même ratio que l’on conseille de consacrer pour la part financière consacrée à un loyer locatif mensuel.

Dossier de demande de prêt immo

Il est, en effet, très important de continuer à jouir d’une qualité de vie similaire ou proche de celle que vous connaissez actuellement.

Besoin d’argent ? Faites une simulation de prêt immobilier grâce à notre partenaire en cliquant sur le lien Simulation de prêt immobilier

La durée des crédits immobiliers


On a une espérance de vie beaucoup plus longue et on ne veut pas sacrifier son train de vie en achetant à crédit.
Face à ce constat implacable, les offres de crédits des différents organismes se sont nettement rallongées dans la durée. C’est une des grandes nouveautés de ces dernières années en matière de crédits.

Aussi n’est-il plus rare désormais d’emprunter sur 25 ou 30 ans.

Le principal avantage de cet allongement de la durée de crédit est de payer des mensualités nettement moindres, même avec un emprunt à 100 %. Cela permet de devenir propriétaire sans réduire son niveau de vie.
Cette offre a été mise en place principalement pour les jeunes acquéreurs, destinés à voir leurs revenus progresser tout au long de leur vie.

Mais si ces crédits sur 25 ou 30 ans permettent d’avoir des mensualités moindres ou un emprunt plus important, son principal inconvénient reste bien sûr le coût total du crédit qui, au final, est bien plus cher qu’un crédit effectué sur une durée moindre.

La durée des crédits immobiliers.